Allée Louis Kervarec


L'allée Louis Kervarec est située dans le quartier de Keryado - Saint-Armel, elle rejoint la rue Marie Le Franc.

Louis Armand Jean Kervarec, Mort pour la France, est né à Lorient le 27 janvier 1927 au 10 rue Marie Dorval. Fils de Louis Armand Marie Kervarec, armurier à l'arsenal maritime de Lorient, et de Jeanne Marie Yvonne Plouzennec. Louis Kervarec est un bon élève de l'Ecole Primaire Supérieure de Lorient (EPS). Sociale mais d'un caractère indépendant, il préfère, lors de l'évacuation de sa famille à Guémené-sur-Scorff en 1943 suite aux bombardements alliés, se réfugier chez sa grand-mère dans son moulin du Grand Pont près du Faoüet..

Il s'engage dans les Forces Françaises de l'Intérieur dans le maquis de Priziac dans la région du Faouët sous les ordres de Jean Le Coutaller et est intégré dans un groupe de patriotes.

Le 12 juillet 1944, il se rend dans une ferme du hameau de Tronavalen près du Stérou en Berné avec deux maquisards pour se procurer du ravitaillement. En quittant la ferme il se retrouve encerclé par l'occupant, il s'ensuit une fusillade au cours de laquelle il est blessé à l'épaule et fait prisonnier. Il est conduit à l'école de Sainte-Barbe au Faoüet, il est interrogé, torturé et resté sans soins pendant six jours.

Il est fusillé le 18 juillet 1944 vers six heures du matin à l'âge de 17 ans en même temps que Robert Grenet (16 ans) et Louis Robic (47ans) dans un champ près de la croix des Nations en Berné.

Il a été prouvé que son arrestation fait suite à une dénonciation. Ce fut un drame terrible pour le père de Louis JKervarec et toute la famille.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 24 juin 2010.

Texte : Serge Kervarec, frère de Louis Kervarec

Retour en haut