Canalisations de la Compagnie des Indes


Vestiges d’aqueduc

C’est  dans le jardin Chevassu que se trouve des vestiges visibles de l’aqueduc de la Compagnie es Indes. D'autres vestiges ont été découverts dans la ville à la faveur de travaux mais ne sont pas visibles par le public.

Pour satisfaire le besoin en eau douce du port, Jacques V Gabriel est chargé en 1732 de trouver les sources nécessaires à alimenter un réseau réalisé par l’ingénieur Louis de Saint-Pierre. Les eaux captées des six sources choisies circulent par gravité dans des conduites enterrées, comme au jardin Chevassu, ou
placées en élévation. Par endroit, la conduite est percée de regards en pierre permettant son entretien.

Retour en haut