Allée Louise Félicité de Keralio


Rue située en limite de commune dans le quartier de Kerfichant et donnant sur le rond-point du Club Breton.

En dehors de son journal tenu d'août 1789 à juillet 1791, on ne connaît de Louise de Kéralio-Robert (1756-1822), pendant la Révolution, que trois textes imprimés. Ils s’inscrivent dans l’avant-garde révolutionnaire : républicanisme dès 1790, lutte contre les Girondins en 92, intégration des femmes, par la cocarde, dans la société politique en 93. Si on y cherche le rôle assigné aux femmes, on y trouve l’affirmation d’une nature féminine spécifique et potentiellement dangereuse, l’assignation à la sphère domestique, le refus de tout droit politique, l’obsession du contrôle moral. Pionnière de l’activité politique féminine, Louise de Kéralio est aussi une pionnière du républicanisme sexiste.
source : https://ahrf.revues.org/6113

Louise Félicité de Keralio est née le 27 août 1756 à Paris et décède le 31 décembre 1822 à Bruxelles. Femme de lettres, militante républicaine, rédactrice en chef d'un journal politique. Elle est issue de la petite noblesse bretonne. Elle est la fille de Louis-Félix Guynement de Kéralio (1731-1793), traducteur et écrivain, académicien, et censeur royal et de Françoise Abeille, traductrice et écrivaine, fille de Joseph Abeille.                              

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 28 juin 2007.

Retour en haut