Albert Parenty


Architecte diplômé par le gouvernement, licencié en droit, et urbaniste, il est l’un des fondateurs en 1911 de la société française des Architectes Urbanistes, la SFAU, société qui devient dès 1919 la SFU (Société française des urbanistes). Il  est  aussi  président  de  la  Société  d’Hygiène  de  France  (Société  fondée  en 1884).
Réalisé  par  Albert  Parenty,  le  plan  d'aménagement,  d'embellissement  et d'extension  de  Lorient  a  été  reconnu  d'utilité  publique  en  1936  et  a  été particulièrement remarqué au salon des urbanistes en 1941. 
L’élaboration  d’un  tel  plan  est  une  tâche  de  longue  haleine. Entre  les délibérations  du  conseil  municipal  et  la  déclaration  d’utilité  publique, il s’écoule en moyenne 6 à 7 ans. Dans le cas de Lorient, il en faudra 10.
Albert Parenty a également réalisé le projet d'aménagement de Beauvais, autre ville sinistrée, qui a été approuvé et reconnu d'utilité publique.
Georges Tourry sera choisi par le maire Eugène Gallois-Montbrun qui le connaissait personnellement, dès le 8 mars 1943, deux jours après la reconnaissance de Lorient comme  ville  sinistrée  nécessitant  un  plan  de  reconstruction  et d'aménagement.
Gallois-Montbrun écrit le 10 mars 1943 à Parenty pour lui dire qu'il n'a pas été retenu. Il met également de côté la proposition de Monsieur Calvez, inspecteur du port de Lorient, et de Monsieur Blanchard, ingénieur de la ville, alors pressentis pour  la  réalisation  des  études  préliminaires  du  projet  de  reconstruction de Lorient.

Retour en haut