Commune indépendante


Keryado devient une commune le 18 avril 1901. Le conseil général y a consenti bien qu’il lui « aurait semblé plus naturelle l’annexion à la ville de Lorient ».

En prenant son indépendance, Keryado et Ploemeur ont du se mettre d’accord sur un partage financier des frais engagés avant la séparation des deux territoires. Après l’approbation de la commission départementale de Vannes du 27 mai 1885, la commune de Ploemeur a fait effectuer des travaux sur les chemins vicinaux de Keryado, notamment celui qui va de la route de Brest (rue de Belgique) au village de Saint-Armel sur une longueur de 905 mètres. Les négociations incluent le remboursement d’emprunt pour l’achèvement des travaux des chemins vicinaux en vertu d’un décret du 24 décembre 1880, le remboursement de l’emprunt contracté en vertu d’un arrêté préfectoral du 3 août 1887 pour la construction d’écoles et la répartition du produit d’imposition au titre de l’exercice de l’année 1901. Le 3 août 1902, le conseil de Ploemeur vote également pour le remboursement des frais relatifs au recensement de 1901 pour l’ancienne section de Keryado, par la jeune commune de Keryado. Le règlement financier lié à la séparation de Ploemeur et de Keryado est présenté au conseil municipal de Ploemeur le 8 novembre 1908. Le litige financier qui oppose les deux communes au sujet du partage des comptes est encore débattu par les élus ploemeurois les 9 mai 1909, 9 janvier 1910 et 6 novembre 1910.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut