Financer la nouvelle église


Afin de financer en partie l’église, la paroisse édite en janvier 1927 le premier numéro de la revue La Cabane qui atteint les 15 000 lecteurs pour 40 pages en 1930. Les paroissiens abonnés reçoivent alors mensuellement et gratuitement Le Cabaneau pour les informations strictement paroissiales. En janvier 1934, une troisième publication La Cabanette voit le jour : bulletin hebdomadaire recensant les bienfaiteurs et les courriers reçus. La même année, la paroisse ouvre son magasin (librairie, papeterie, photographie, objets de piété et bimbeloterie) Les Buissonnets, installé rue maréchal Foch (rue docteur Calmette) à l’entrée de l’église Sainte-Thérèse.

La revue La Cabane est éditée sans discontinuer jusqu’en décembre 1942 : une première collection complète de 179 numéros. En janvier 1954, l’édition d’une nouvelle collection est relancée. Une nouvelle série de 153 numéros dont la publication s’achève en décembre 1969.

L’abbé Le Gal multiplie les actions afin de récolter un maximum de fonds. Sous le chœur dans la crypte et à l’entrée de l’église (salle Saint Jean), l’abbé installe des ciergeries. Il met également en place la réservation de chaise pour les offices, une forme de location payante. La Cabane de Keryado tient un stand, sur la place Jules Ferry, à la foire-exposition de Lorient du 28 septembre au 7 octobre 1929. Entre le 12 et le 13 février 1931, il invite un célèbre conférencier pour parler du héros de guerre, le maréchal Joffre vainqueur de La Marne (décédé le 3 janvier 1931), pour trois conférences destinées aux Amis du Ciné-Cabane de la rue Pierre Huet. En fonction des besoins, l’église rustique a plusieurs fonctions : lieu de culte, lieu de conférence, de spectacle ou de cinéma (Ciné-Cabane), lieu de restauration comme pour les repas des pardons (Kaban’Hôtel)…

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut