Seconde Guerre mondiale


Le 21 juin 1940, à 14h10, les troupes d’occupation allemandes, traversent Keryado par la rue de Belgique pour se rendre à l’arsenal de Lorient. Refusant de se plier à l’autorité en place, Jean Le Maux, comme d’autres maires socialistes, est démis de ses fonctions le 25 décembre 1940 par le gouvernement de Vichy et est remplacé par un maire nommé par Vichy. Il entre dans la résistance en 1942 et quitte Lorient pour Auray en 1943. Recherché par les Allemands, il décide de prendre le maquis où il retrouve François Tanguy-Prigent et Victor Le Gorgeu.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut