Bois du Château (rue du)


Le Bois du Château nouveau quartier de la reconstruction, est une dénomination ancienne dont les terres appartenaient à la seigneurie de Tréfaven. Ces terres abritent alors la petite forêt du château de Tréfaven. Le bois, qui s’étend jusqu’à Kerdual, composé essentiellement de hêtres, auquel ce quartier doit aujourd’hui son nom, est rasé en 1805 suite au décret impérial du 6 mars 1805 qui transforme le château de Tréfaven en poudrière. Ce défrichement permet à cette zone déjà rurale d’y exploiter de nouvelles terres fertiles. Graphié en breton : koad ar c'hastell.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 24 novembre 1967.

Retour en haut