Choiseul (avenue Étienne-François de)


Étienne-François Choiseul-Beaupré-Stainville, comte de Choiseul, marquis de Stainville puis duc de Choiseul-Stainville est né le 28 juin 1719 à Nancy et décède le 8 mai 1785 au château de Chanteloup à proximité d’Amboise. En 1750, le futur duc de Choiseul épouse Louise Honorine Crozat, fille de Louis François Crozat, marquis du Châtel. Il n’a pas de descendance directe et il éleve son neveu Claude-Antoine-Gabriel de Choiseul. Il est nommé Pair de France et premier duc de Stainville dit de Choiseul en 1758. Il est également premier duc d’Amboise dit de Choiseul en 1764. Il est premier ministre de Louis XV entre 1758 et 1770 sans en avoir le titre officiel. Sa personnalité, son rôle politique et diplomatique dans la scène française et européenne font de lui l’un des hommes d’État les plus importants dans l’histoire du XVIIIe siècle. Fin 1770, le duc de Choiseul-Stainville tombe en disgrâce et est exilé sur ordre du roi Louis XV au château de Chanteloup où il finit sa vie.

La construction du nouveau Centre Hospitalier de Bretagne Sud a été réalisé sur un site qui appartenait à l’État (emplacement de l'ancien hôpital maritime Calmette) et dont les voies n’étaient pas répertoriées dans le domaine public. Une voie, située le long du Scorff, dessert les différents accès de cet établissement et il est proposé en 2012 de retenir une des appellations de l’ancien site pour dénommer cette voie. Il existe également une rue de Choiseul dans l'enceinte de l'arsenal maritime.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 28 novembre 2012.

Retour en haut