La Haichois (allée Joseph)


Allée située dans le quartier Chaigneau, elle relie le cours de Chazelles à la rue Charles Le Samedy.

Joseph Honorat André Le Melorel est né à Rennes le 17 février 1807. Un jugement du tribunal civil de Rennes en date du 29 avril 1862 en vertu du décret impérial du 3 octobre 1859, autorise l'addition  de la Haichois au nom patronymique Le Melorel : devient Joseph Honorat André Le Melorel de la Haichois. Après des études de droit, entre au barreau. Il se fixe à Lorient, ville où son père avait rempli les fonctions de sous-préfet sous la Restauration. Il est juge au Tribunal d’Instance lorsqu’en 1850 le gouvernement lui propose d’être maire. Il accepte le 24 septembre 1850 malgré la lourde tâche qui l’attendait, eu égard aux difficultés de la situation de l’époque. C’est une ville populaire qui vit au rythme des embauches de l’arsenal. En cette période de crise, les licenciements plongent dans la misère de nombreuses familles ouvrières. A cela s’ajoute la surmortalité, l’insalubrité et le manque total d’hygiène. Le premier défi du nouveau maire est celui de lutter contre l’illettrisme. Sous le règne de Louis Napoléon, le maire La Haichois est élu député en1852 et conseiller général du premier canton la même année. A cette période, la ville poursuit son développement et se veut à la pointe du progrès en éclairant les rues par 200 becs de gaz malgré la pauvreté et la promiscuité de la population. Lors de l’élection législative de 1857, La Haichois est confortablement élu. Lors de la visite de l’empereur Napoléon III à Lorient, celui-ci annonce l’arrivée du chemin de fer qui sera inauguré le 20 septembre 1862. C’est une période faste pour la ville. L’arrivée du chemin de fer permet le développement de l’activité économique et donne un nouvel essor à la pêche et bientôt aux entreprises de charbon. La ville se transforme, le pavage des rues est en bonne voie ainsi que la construction du réseau d’égouts. Une usine des eaux en vue de l’alimentation en eau potable des quartiers est construite au Petit Paradis à Keryado.L’église Sainte Brigitte est inaugurée en 1864 à Merville. L’action principale du maire concerne l’instruction et les palmes d’officier de l’Instruction publique récompensent cet engagement. Le décès du député-maire de Lorient, le 22 janvier 1869, attriste la population. Il aura été maire de Lorient du 24 septembre 1850 au 24 janvier 1869.

La délibération dénomme la voie  : allée Joseph de La Haichois mais tout au long de sa vie et même en tant que maire de Lorient, il signe tous les documents Le Melorel.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 27 juin 2012.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut