Luzançay (rue de)


Nicolas Philippe Carré seigneur de Luzancay est baptisé le 12 septembre 1654 à Rouen et décède le 29 juin 1719. Commissaire de la Marine et des galères de sa majesté à Lorient de juillet 1703 à août 1704. Il a sacrifié une partie de sa fortune pour sauver les Lorientais de la famine. Il est nommé ensuite à Nantes ou il se distingue par son dévouement lors de l'épidémie de 1709.

(Notes de Brigitte Carré de Lusancay : Commissaire de la Marine à Brest en 1698 et à Port Louis en 1715, commissaire de la Marine et galères Nantes le 30.03.1705, il fut maintenu dans sa noblesse le 28.12.1708 dvt Antoine François Ferrand, intendant de Bretagne et csse du roi (le dit "noble écossais"). Acquéreur de la Hautière en 1709 dans la paroisse de Chantenay seigneur de Lusancé (ou Luzançay, ou Lusançay) Il acquit le Poulx par la dot de sa femme. Il mourut avant 1728. Il s'était remarié à Vannes avec Renée de Carteron en 1716 Il afféagea des terrains en Couëron, passa des conventions avec les Capucins de Nantes et vendit des terres au Port au vin à Nantes. Le partage définitif de ses biens eut lieu le 27.10.1738 Le mystère du nom de Lusancay n'est pas élucidé : selon les archives nantaises, il vient de Chantenay -en fait il y a confusion avec la HAUTIERE, dont une partie des terres est appelée LUSANCE (ou LUZANCAY ou LUSANCAY, avec son nouveau seigneur, Nicolas Philippe ; mais celui ci s'appelait dejà de Lusancay en 1690, bien avant son acquisition de la Hautière . Il n'apparait nulle part comment il a pris ce complement de nom ! Nicolas Philippe avait sacrifié une partie de sa fortune pour sauver les lorientais de la famine.)

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 9 novembre 1957.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut