Bara (rue Joseph)


Rue située dans le quartier de Kerfichant, elle relie la rue Camille Desmoulins à la rue Lanjuinais.

François Joseph Bara est né à Palaiseau le 30 juillet 1779, et décède à Cholet le 7 décembre 1793 à l'âge de 14 ans. Son père est garde-chasse du prince de Condé.

Dans l'état des pertes du 14e bataillon de Paris, dit de la République, Joseph Bara, jeune volontaire, est inscrit comme charretier d'artillerie, ayant pris un coup de feu au genou gauche le 7 décembre 1793, au château de Jalès.

Robespierre avertit par une note du Ministère communiquée à la Convention fait un discours publié dans le Moniteur Universel du 28 décembre 1793 qui fait entrer le jeune homme dans la légende et prône les vertues de la République avec en trame de fonf exacerber le civisme et le patriotisme de la jeunesse française. Il serait alors tué entouré de Royalistes qui le somme de déclarer Vive le Roi mais il refuse et crit Vive la République. Bertrand Barère de Vieuzac accentue la légende en faisant du jeune homme un engagé volontaire au huitième de Hussards comme tambour.

Pour en savoir plus sur Joseph Bara, consulter sa notice wikipédia.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 9 novembe 1989.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut