Marat (rue Jean-Paul)


Jean-Paul Marat est né le 24 mai 1743 à Boudry (Neuchatel, Suisse) et décède le 13 juillet 1793 à Paris. D'abord médecin au service du comte d'Artois (1777), puis militant politique acquis à la cause de la Révolution. Rédacteur de l'Ami du peuple, journal des sans-culottes. Député de Paris à la Convention, il vote la mort de Louis XVI. Il parvient à vaincre les Girondins le 2 juin 1793, mais est assassiné quelques semaines plus tard dans sa baignoire par Charlotte Corday (scène peinte par David).                          

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 9 novembre 1989.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut