Marcesche (rue Émile)


Émile Marcesche est né le 6 mai 1868 à Lezigné (Maine et Loire) et décède à Lorient le 20 octobre 1939. Industriel, enseignant, armateur, il est président de la Chambre de commerce de Lorient et créateur en France des allocations familiales. Émile Marcesche est ce qu’on peut appeler une figure, un homme que l’on sait important sans toutefois en discerner le parcours. Entre cet homme et le groupe industriel qui a profondément marqué la mémoire de la ville de Lorient, il y a souvent méprise. Et lorsque cette vie monumentale commence à se préciser, la surprise est grande. À commencer par celle de son origine. Émile Marcesche est né en Anjou, à Lézigné en 1868. D’origine modeste, il est élevé par sa mère et ses frères. Son père menuisier et vigneron décède alors qu’il n’a que 3 ans. Brillant élève, il pousse ses études jusqu’à l’École normale et devient professeur de sciences physiques en 1887. C’est en rendant visite à son oncle François Marcesche  qu’il découvre Lorient en 1895. Celui-ci, ancien secrétaire général de la mairie, gravite déjà dans le milieu des affaires. Émile Marcesche y rencontre sa future épouse Louisette Chamaillard, fille adoptive d’un patron de presse. C’est par le réseau de sa belle-famille qu’il croise une élite lorientaise qui lui fait percevoir les enjeux futurs de la ville.
Le destin d’ Émile Marcesche s’ancre définitivement à Lorient. En quelques années seulement, se monte sous son nom un groupe industriel majeur. Misant sur l’innovation et la maîtrise des filières, il n’hésite pas à se diversifier : le charbon, le bois, la pêche, mais aussi conserverie, cidrerie, kaolins. Devenu président de la Chambre de Commerce, il s’efforce d’insuffler son esprit d’initiative. Pionnier, il le sera également dans son oeuvre sociale, ce qui lui vaut encore aujourd’hui toute sa réputation.
Après son décès en 1939, le groupe Marcesche lui survit de nombreuses années tant son empreinte est forte. Sans tradition maritime et novice dans le milieu de l’entreprise, Émile Marcesche a montré sa capacité d’invention et d’adaptation aux mutations économiques.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 11 juin 1949.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut