Bourély (rue lieutenant de vaisseau)


Paul Jean Marie André Bourély est né à Béziers le 2 septembre 1883 et décède en mer le 26 mars 1918. Fils d'Urbain Bourély, fabriquant de bière, il voit le jour à la brasserie familiale (Brasserie générale du Midi). Engagé volontaire, le 9 octobre 1902, il entre à l'école polytechnique en en sort en tant qu'aspirant le 1er octobre 1904. Enseigne de vaisseau depuis le 1er octobre 1906, il est nommé le 1er janvier 1914 commandant en second du sous-marin Frimaire de la deuxième escadrille de la deuxième excadre légère basée à Calais. Il est promu lieutenant de vaiseau le 5 mars 1915. Le 17 février 1916, il épouse à Calais Marie Anne Moreau. La même année, il obtient le commandement du sous-marin Watt à la deuxième escadrille de sous-marins de la Méditérranée basée à Bizerte. Le 27 janvier 1918, il est nommé chevalier de la légion d'Honneur. Le 26 mars 1918, en patrouille au nord de l'archipel rocheuse de la Galite (Tunisie), le sous-marin remonte trop près de la surface suite à une fausse manoeuvre. Il replonge aussitôt mais étant remonté à proximité d'un convoi anglais, il est pris pour un sous-marin allemand. Il est alors attaqué par erreur par les  escorteurs du convoi. Il refait surface mais les Anglais ont le temps de tirer un obus qui explose sur le pont, avant de se rendre compte qu'il s'agit d'un sous-marin Allié. Le commandant Bourély est tué et le quartier-maître canonier Narcisse Lambert est blessé mortellement. Le tir fait quatre autres blessés. Bien que très endommagé, l'équipage réussi à rentrer au port.

Intégration de la dénomination de voie, du site de la base de sous-marins de Keroman quand celui-ci était encore militaire par délibération du conseil municipal du 28 juin 2007.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut