Marec (rue Erwan)


Erwan Marec est né à Lorient le 3 novembre 1888 et décède à Nice le 21 septembre 1968. Il effectue ses études secondaires à Lorient au lycée Dupuy-de-Lôme et ses études supérieures à Rennes et Paris. Cet ancien élève de l’Ecole du Commissariat de la Marine à Brest (promotion 1910-1912), revient régulièrement sur Lorient où il donne à plusieurs reprises des conférences à la Société bretonne de Géographie.
Promu au grade d’administrateur général de la Marine Nationale en 1943, l’amiral après son passage dans le cadre de la réserve des officiers généraux, reprend alors sur une plus large échelle, les fouilles archéologiques qu’il avait eu l’occasion d’effectuer, lors de différents séjours en Afrique du Nord. Il s’installe à Bône et consacre notamment de nombreuses études à Hippone, la ville épiscopale de Saint-Augustin. Il ne revient pas sur Lorient où il n’a plus de foyer familiale suite aux bombardements alliés de la Seconde Guerre mondiale.
Il a été directeur des fouilles archéologiques d'Hippone, président de l’Académie d’Hippone (fondée en 1863), membre du Comité des Travaux historiques et scientifique au Ministère de l’Education nationale, directeur d’une des circonscriptions archéologiques d’Algérie. Poète, écrivain, conférencier, docteur es lettres, il reste malgré son départ, fidèle à sa région d’origine en lui dédiant un volume de vers « Les Clochettes d’Is » qui est très remarqué lors de sa parution en 1921. Il édite également en 1925 « Le rire de Bouddhâ » une curieuse peinture des milieux maritimes du vieux Brest. Il a collaboré à la plupart des revues bretonnes.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 31 janvier 1969.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut