Dupuy de Lôme (passage Henri)


Stanislas Charles Henry Laurent Dupuy de Lôme est né à Ploemeur le 15 octobre 1816 et décède à Paris le 1er février 1885. Si il est né à Ploemeur, il passe toute son enfance à Lorient et est un des plus brillants élèves du collège communal de Lorient. Il a longtemps habité place de Ploemeur (place Aristide Briand) et au moment de la dénomination de la rue Dupuy de Lôme en 1885, ses soeurs vivent encore à Lorient. Ingénieur français né au château de Soye près de Lorient le 15 octobre 1816, Stanislas Charles-Henri Laurent Dupuy de Lôme entre à Polytechnique en 1835 mais il en sort pour entrer dans le génie maritime. Il part étudier en Angleterre et, à son retour, il fait construire le premier navire en fer de France. Il présente un projet de rénovation de l’arsenal de Toulon et devient ingénieur première classe en 1853. Il révolutionne l’architecture navale de guerre en dessinant les plans du Napoléon, un vaisseau de ligne à vapeur, puis il réalise le premier cuirassé de guerre en fer propulsé par la vapeur, la Gloire, en 1858-1859. En 1869, il est élu à l’Assemblée, dans le camp des libéraux, pour la circonscription de Lorient et obtient le poste de sénateur à vie en 1877. En 1870, chargé de la défense de Paris, il invente un aérostat. Dupuy de Lôme travaille aussi pour des compagnies privées en inventant l’ancêtre du ferry, le navire « port-train ». Membre de l’Académie des sciences depuis 1866, il travaille à la fin de sa vie sur les plans d’un submersible. À sa mort, le 1er février 1885, son collaborateur Gustave Zédé reprend ses plans et réalise le premier sous-marin opérationnel de la marine française, le Gymnote.

Pour en savoir plus sur Henry Dupuy de Lôme, consulter sa notice biographique.

Dénomination précédente : impasse Dupuy-de-Lôme (voie privée).

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 22 mars 1961.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut