Rondeaux (rue Adolphe)


Adolphe Charles Rondeaux est né à Limoges (Haute-Vienne) le 3 mai 1821 et décède à Lorient le 23 mai 1893. Il effectue ses études au collège de Lorient. Conducteur aux Ponts-et-chaussées (1840 - 1848), il est initié à la Franc-Maçonnerie le 28 décembre 1844 par la loge Nature et philanthropie (orient de Lorient) à laquelle appartient son ami Gustave Ratier. Républicain  convaincu, il est nommé sous-préfet de l'arrondissement de Pontivy en 1948 dès la proclamation de la deuxième république. En septembre 1949, il est muté en Moselle. Proscrit suite au coup d'état. Destitué suite au coup d'état du 2 décembre 1851, il revient à Lorient. En avril 1852, après sa comparution devant la Commission mixte du Morbihan, proscrit il est expulsé de France. Il part alors en exil en compagnie de Gustave Ratier. Il rencontre son épouse à Jersey, fille d'un officier britanniue, qu'il épouse à Londres en 1864. Vers 1868, il se réinstalle à Lorient. Le gouvernement de la troisième république, lui propose le poste de préfet des Basses-Alpes (Digne). Il refuse ce poste en demandant à être affecté à la sous-préfecture de Lorient et son ami Gustave Ratier à la préfecture du Morbihan. Il y est nommé le 4 septembre 1870. Il occupe ce poste jusqu'en 1873. Muté à Rochefort puis à Grasse, il est remercié en janvier 1874. Il rentre alors à Lorient. Un temps éloigné de la politique, il est élu maie de Lorient du 19 février 1881 au 9 décembre 1883. Suite à un conflit avec le préfet, il démissionne. Il rerouve son poste de maie du 15 mai 1892 au 23 août 1892, date à laquelle il devient conseiller général jusqu'à son décès. Moins présent, Edouard Broni occupe alors la fonction de maire jusqu'à sa nomination en tant que maire le 15 juin 1893.

Le 4 février 1894, le maire de Lorient lit aux membres du conseil municipal, une lettre de  remerciement écrite le 19 janvier 1894 par la veuve d'Adolphe Rondeaux, pour remercier de la décision du 18 janvier 1894 annonçant la création d'une rue à la Nouvelle-Ville du nom de rue Rondeaux.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 18 janvier 1894.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut