Chant des Oiseaux (rue du)


Du nom du lieu-dit. En souvenir d'une buvette champêtre, située à l'époque à l'angle de la rue et de la place de Kerolé (Kerolay). Ce qui est devenu un temps le nom d'un petit quartier n'est à l'origine que le nom d'une buvette qui comporte deux jeux de boules en bordure de la rue de Kerolay et un troisième perpendiculaire aux deux premiers, une très grande prairie, des tonnelles, des balançoires et une salle de danse.
Source : Mon vieux Lorient de Louis Cren.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 11 juin 1949.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut