Diény (rue Yves)


Yves Diény est né à Quievey (nord) le 27 mai 1911 et tué à Quéven le 18 août 1944. Médecin, il ouvre son cabinet rue Paul Guieysse à Lorient en 1936. Sportif, il devient président du FCL. À l'évacuation de la Ville de Lorient au début de l'année 1943, il se réfugie à Quéven où il continue à soigner la population dans une maison du bourg. Il soigne avec le professeur René Lote, les blessés lors des combats de la Poche de Lorient. À la demande du maire de Quéven, il dirige une équipe locale de secours qui organise l'évacuation de la population de Quéven qui est effective à compter du 7 août 1944. Les 7 et 8 août, Quéven est bombardé. Il soigne alors avec le professeur Lote de nombreux blessés. Arrêté le 17 août 1944 sur le bord de la route conduisant à Pont-Scorff au lieu-dit Men Cam, il est fusillé par les Allemands le lendemain à Quéven (Morbihan). Son corps est retrouvé, avec celui de René Lote, le 22 août 1945 dans une fosse à Croixamus. Inhumés tous les deux au cimetière de Quéven, une stèle est érigée le 9 mai 1945 sur le lieu de leur exécution.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 12 juillet 1962.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut