Langlade (rue de)


Pierre de Langlade est l'un des premiers ingénieur urbaniste de la ville de Lorient. Ingénieur en chef du du roi au département de Port-Louis, il reprend le projet inachevé de l'ingénieur Traverse à la demande de Charles de Clairambault. Le 5 février 1701, il devient le beaupère d'Antoine de Mauclerc qui était le prédecesseur de Clairambault. En troisièmes noces, de Maucler épouse à Vannes, Julienne-Thérèse de Langlade, veuve de Pierre Berthier de Mornay.
En 1707, Pierre de Langlade qui travaille sous les ordres d'Isaac Robelin dresse un plan de Lorient avec les premiers alignements. Son projet ne satisfaisant pas, Isaac Robelin dresse dès l'année suivante un autre plan avec des alignements de rues, l'implantation d'édifices et de fortifications pour pallier à l'attaque éventuelle d'ennemis. Le plan est approuvé le 15 mars 1709 par Vauban et Le Pelletier de Souzy. Pierre de Langlade chargé de son application, ne respectent pas les alignements prévus par Robelin lorsqu'il plante les piquets. En effet, Robelin a dressé, suite aux plaintes des plus importants propriétaires de maisons du bourg de L'Orient qui ne souhaitent voir leurs jardins diminués, un plan avec des rues un peu tortueuses. Langlade ne respectant pas les implantations qui devait amputer le moins possible les jardins des plus belles maisons, le projet est abandonné.
Il est l'un des quatre ingénieurs qui travaillent sur les premiers plans d'alignement de voirie de Lorient pour pallier aux débuts des expansions non structurés de la ville. (Pierre de Langlade, Isaac Robelin, Louis de Saint-Pierre, de Traverse).

Dénomination précédente : rue Eugène Le Coupanec.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 21 octobre 1950.

Prolongement de la voie par délibération du conseil municipal du 20 juin 1953.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut