Michel (rue Louise)


Louise Michel est née le 29 mai 1830 à Vroncourt-la-Côte et décède le 9 janvier 1905 à Marseille. Militante anarchiste, elle est l’une des figures majeures de la Commune de Paris. Préoccupée très tôt par l’éducation, elle enseignera tout au long de sa vie tout en poursuivant inlassablement un activisme politique important dans toute la France. En 1871, elle participe activement à la Commune de Paris, insurrection contre le gouvernement ; elle est déportée deux ans plus tard en Nouvelle-Calédonie. Louise Michel revient en métropole en 1880 et reprend son activité militante. Elle a 73 ans quand elle vient à Lorient le dimanche 4 et lundi 5 octobre 1903 pour donner une conférence : « Pourquoi des églises ? Pourquoi des casernes ? ». Celle-ci intervient alors que des tensions se font sentir à Hennebont. Un mouvement de grève de 40 jours a lieu dans les forges d’Hennebont qui mobilise plus de 2000 ouvriers. D’abord prévue dans la salle d’asile rue Fénelon, la municipalité, par crainte de débordements, refuse qu’elle ait lieu dans un établissement communal. C’est dans le café des Amis Réunis, en haut de Merville qu’elle se tient. Le prix d’entrée est fixé à 0,30 frs pour les hommes, l’accès est gratuit pour les femmes. Plus de 500 personnes assistent à cette conférence. Louise Michel décède deux ans plus tard à Marseille d’une pneumonie.

Appellation conservée dans le quartier où il y a depuis le 12 novembre 1971, la place Louise Michel qui disparaît en 2011 avec les réaménagements du quartier et notamment de la rue de Kerléro.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 30 juin 2011.

 

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut