Grasse (rue amiral de)


François Joseph, marquis de Grasse-Tilly, est né le 13 septembre 1722 au Bar (Alpes-Maritimes) et décède à Tilly (Yvelines) le 11 janvier 1788. Lieutenant général des armées navales en 1781, nommé commandant de la principale escadre française, il met la flotte anglaise en déroute lors de la bataille de la baie de Chesapeake le 5 septembre 1781, bataille importante de la guerre d'indépendance des États-Unis. Fait prisonnier lors de la bataille des Saintes le 12 avril 1782, il est emmené en Angleterre en 1782. Il est libéré en août 1782 et fait alors office d'émissaire diplomatique. L'amiral sait qu'il va devoir s'expliquer sur sa défaite et juger de sa responsabilité ou non. Le conseil de guerre qui se tient à Lorient démarre le 20 septembre 1783 avec plus de 300 témoins. Le 21 mai 1784, il est acquitté ainsi que Louis-Philippe de Rigaud (marquis de Vaudreuil) dédouané de tout reproche. Par contre, les chefs d'escadres Louis-Antoine de Bougainville et Jean-Louis Coriolis d'Espinouse subissent une admonestation. La désobéissance et l'indiscipline des officiers n'est alors pas rare à l'époque. Il entre dès lors en disgrâce royale non pas parce qu'il a été battu mais parce qu'il rejette la responsabilité sur certains capitaines des autres navires de la flotte. Devant quitter la cour royale, sa carrière s'arrête.

Oublié par la France, les Américains lui voue une reconnaissance éternelle. Le 21 juillet 1786, le roi de France autorise de Grasse à installer sur son domaine quatre canons pris aux Anglais lors de l'écrasante victoire de la bataille de Yorktown et qui lui sont personnellement offert par le Congrès américain reconnaissant. Sur chaque canon, ils ont fait graver la phrase : Pris à l'armée anglaise par les forces combinées de la France et de l'Amérique à Yorktown, en Virginie, le 19 octobre 1781 ; présenté par le Congrès à S.E. le comte de Grasse, comme un témoignage des services inappréciables qu'il a reçus de lui dans cette mémorable journée.
François de Grasse se retire sur ses terres et décède dans son château de Tilly le 11 janvier 1788.

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 15 mai 1970.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut