Feuillet (rue Jean)


Rue située dans le quartier de Saint-Armel, elle relie la rue Raymond Quéro à la rue de l'amiral Charles Guillain.

Jean Feuillet est né le 23 avril 1923 à Guemené-sur-Scorff. Fils du directeur du cours complémentaire de garçons, il fait des études en pharmacie à Rennes et est licencié du stade rennais pour la sonson 1943 - 1944. Il rencontre le professeur de mathématique Emile Mazé du lycée Dupuy-de-Lôme replié à Guémené-sur-Scorff qui constitue autour de lui un petit groupe de jeunes. Le professeur est le responsable local du mouvement Service National Maquis. En décembre 1943, il rejoint le 10e Bataillon FFI  du Morbihan commandé par Jean Le Coutaller. En 1944, il effectue un stage dans la pharmacie Le Halpert de Guémené avec Aimé Trébuil. Il est arreté à son domicile le 2 mai 1944 en compagnie de ses camarades Jean Martin, Aimé Trébuil et Francis Trébuil. Le professeur Mazé est arrêté deux jours plus tard. Ils sont tous emprisonnés et interrogés à Locminé. Le 15 mai, Jean Feuillet, comme ses compagnons, est transféré à Vannes puis le 18 mai à la citadelle de Port-Louis. La veille du 10 juin 1944, on lui annonce comme à ses camarades qu'il va être transféré à Vannes. Mais ce jour-là, au petit matin, il est exécuté en compagnie de ses trois camarades, du professeur et de Roger Le Cunff ainsi que de Bertrand Pérennou. Son corps a été retrouvé le 18 mai 1945 sous les décombres du stand de tir de la citadelle et identifié le lendemain selon son acte de décès dressé à Port-Louis le 8 juillet 1945. Il obtient la mention Mort por la Fance et est homologué FFI. Le titre d'interné - résistant et celui de combattant volontaire de la résistance lui sont attribué à titre posthume en 1954. Il reçoit également la lédaille de la Résistance par un décret du 24 mai 1957 publié au journal officiel le 29 mai 1957.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 12 novembre 1971.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut