Semard (rue Pierre)


Pierre Semard est né le 7 février 1887 à Bragny-sur-Saône et tué le 7 mars 1942 à Evreux. Cheminot, il prend une part importante dans le mouvement syndical. Il est un des militants les plus aimés et estimés de la classe ouvrière, tant sur le terrain syndical que politique. À la suite du pacte germano-soviétique, l'unité au sein de la Fédération des  cheminot CGT est rompue. Renvoyé de son poste de permanent et révoqué de son mandat de conseiller général de la Seine, revenu à son métier de cheminot, il est arrêté à Loches le 20 novembre 1939. Incarcéré à la prison de la Santé, il est condamné à 3 ans de prison sous l'inculpation de détournement de fonds en dépit du témoignage favorable lors de son procès de Marcel Bloch. Incarcéré à Fresnes, le 20 mai il est transféré à Bourges. Au débuté de l'année 1942, il est transféré au camp d'internement de Gaillon avec les détenus de droit commun. Le 6 mars 1942, les autorités allemandes ordonnent son transfert à la prison d'Evreux. Livré comme otage, il est fusillé le lendemain en compagnie de militants syndicalistes et politiciens communistes.

Appellation adoptée par délibération du conseil municipal du 18 novembre 1966.

Retour en haut