Espinet (rue Caroline)


Rue située dans le quartier de Kerforn, elle relie la rue Marguerite Duras à la rue Renée Conan.

Caroline Jacquier est née à Lyon en 1844 où son père, Pierre-Victor Jacquier, est médecin militaire. En 1853, il s’installe à Lorient avec son épouse Marie-Louise Le Nézet et ses deux filles Élodie (de La Villette) et Caroline. Leur maison se trouve à Fourcheblaye à La Nouvelle-Ville (rue amiral Courbet). Le père sensible à la peinture et à la musique, confie l’éducation artistique de ses filles à Ernest Corroller (professeur de dessin au lycée de Lorient). Veuve à 24 ans du docteur Paul Durand, Caroline épouse quelques années plus tard, le lieutenant de vaisseau Charles Espinet. De 1875 à 1882, elle expose ses peintures au Salon de Paris. En 1890, le musée de Lorient acquiert deux de ses toiles : Flambage d’un lougre exposé en 1877 et La grève de Keroman à marée basse exposé en 1879. Contrairement à sa sœur, elle ne rencontre pas le succès escompté. Elle continue tout de même à exposer dans des salons de province et obtient une médaille d’argent au Mans en 1880 et à Vannes en 1883. Membre de la Société lorientaise des beaux-arts, elle en devient même vice-présidente. Elle décède à Lorient le 1er novembre 1912.            

Appellation donnée par délibération du conseil municipal du 28 mars 2002.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut