Vallon de Saint-Armel


Du nom du village de Saint-Armel en Keryado. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, proche des bâtiments des fermes, il existe une chapelle Saint-Armel et une fontaine au village du même nom. C'est alors un lieu de pardon, chaque troisième dimanche de juillet. Détruite par une bombe incendiaire lors du bombardement du 16 janvier 1943, la chapelle Saint-Armel serait aujourd’hui située rue Marie Le Franc (non loin de l’angle avec la rue Ferdinand Piriou). Les dommages de guerre pour sa reconstruction sont réaffectés à celle de l’église Notre-Dame de Victoire. Durant la Seconde Guerre mondiale, le visage de ce vallon qui marque une frontière naturelle avec Quéven est transformé par le fossé anti-char creusés par les Allemands. Le vallon est modifié une nouvelle fois avec l'aménagement routier de la voie express dans les années 1970.

Dénomination adoptée par délibération du conseil municipal du ...

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut