Brunerie Pierre


Architecte de la Reconstruction

Après une formation à l’école Boulle avec son ami Jacques Olivier, il obtient son diplôme d’architecte durant les années de guerre. Il est durant cette période extrêmement actif et s’illustre en tant que chef de la résistance. A la libération il hésite un temps sur une carrière militaire avant de se lancer pleinement dans l’architecture. Il partage son agence entre Quimperlé et Lorient ou il mène avec dynamisme la reconstruction de plusieurs îlots ainsi que le chantier d’une des deux premières écoles de la ville: le groupe scolaire Bisson. Souvent associé à d’autres collègues, il conçoit la vie d’agence comme un travail d’équipe. Meneur d’homme hors du commun, le “capitaine Brunerie” se lance, là ou d’autres hésiteraient, dans des projets de longue haleine et de vastes chantiers. Ainsi il sera à l’origine du quartier du Ter avec ses 800 logements individuels. Cela parait peu de choses face à la quantité de constructions qu’il a mené à bien durant toute sa carrière. Ce qui fera de l’agence Brunerie l’une des prolifiques de Bretagne. Il s’intéresse très tôt au méthode de préfabrication et recherche en permanence des modes constructifs innovants et efficaces. Ce sera la marque de son architecture.Recentrée sur Quimperlé, l’agence perdurera par son fils.

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut