Kerlir Théophile


KERLIR Théophile-Yves-Joseph (1921 - 1944)
Soldat de 2e classe FFI
Croix de guerre étoile de bronze
1921-1944

Né à Keryado (Morbihan), le 7 février 1921, de Théophile, Marie, Laurent Kerlir, âgé de vingt-trois ans, cultivateur et de Marie, Anne, Philomène Éven, âgée de vingt-et-un ans, cultivatrice. Résistant et membre des FFI, il est fusillé à Moëlan-sur-Mer (Finistère), le 29 juillet 1944[1] à l’âge de 23 ans. Le 10 août 1944, son corps est retrouvé sur la commune de Moëlan-sur-Mer mais également celui de vingt autres résistants.
Son nom figure sur une stèle aux 21 fusillés à la pointe de Kerfany dans le Finistère :
PASSANTS, ATTENTION, RESPECTEZ CE LIEU
ICI, MÊME 20 FRANCAIS RÉSISTANTS ET UN PARACHUTISTE ANGLAIS
ONT ÉTÉ FUSILLÉS LES 29, 30 ET 31 JUILLET 1944 PAR LES TROUPES
D’OCCUPATION ALLEMANDE
LEURS CORPS FURENT JETÉS DANS LES CINQ FOSSES QUI ENTOURENT CETTE STÈLE
EXHUMÉS LE 10 A0ÛT DÈS QUE SONNA L’HEURE DE LA LIBÉRATION, ILS
FURENT CONDUITS A MOËLAN OU EURENT LIEU LEURS OBSÈQUES SOLENNELLES
MORTS POUR LA FRANCE NOUS LEUR DEVONS
DE NE JAMAIS OUBLIER LEUR SACRIFICE

Son nom figure également sur le monument aux morts de Keryado. Le 31 juillet 1945, il est inhumé au cimetière de Keryado. Carré 8 - Tombe n° 25.  Le 9 novembre 1963, le conseil municipal de Lorient donne son nom à une rue de la ville afin de perpétuer sa mémoire.  Mort pour la France.

Recherches et texte de Patrick Bollet


[1] Le lieu des sépultures est retrouvé le 10 août 1944. La date des décès est fixée approximativement.   

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut