Tour de la Découverte


Monument emblématique de la ville au temps de la Marine, la Tour de la Découverte s’ouvre de nouveau au public pour remonter le temps et découvrir la signalisation maritime du 19e siècle et la boule horaire qui  permettait aux marins de régler leurs instruments de navigation avant de partir en mer.

Construite pour la première fois en 1737 sur l'emplacement du réservoir, la tour de la Découverte est détruite à deux reprises par la foudre en 1751 et 1784. En 1786, elle est réédifiée sur la colline du Faouëdic par l'architecte Philippe Guillois qui la dote alors d'un paratonnerre.

Il s'agit d'une tour de guet permettant de signaler l'approche des navires et de surveiller d'éventuelles manœuvres de contrebande sur les côtes de l'île de Groix. Egalement appelée tour de reconnaissance ou tour des signaux, elle est équipée au cours du 19e siècle d'une coupole qui abrite un projecteur de signalisation permettant des communications optiques entre les établissements maritimes de Lorient.

Lire un historique complet sur la tour de la Découverte

Film de la restauration de la tour de la Découverte

Visite virtuelle de la tour de la Découverte

© 2018 - Site officiel des Archives et du patrimoine de la Ville de Lorient

Retour en haut